Boréalie, mon amour

« Back on the road again! »

Ça faisait presque trois semaines que je n’étais pas allée dans une ZEC vendredi. Bon, plus ou moins, car j’y avais fait un petit saut en allant dans les Monts-Valins, mais quand même! J’avais hâte d’y repasser une fin de semaine complète, surtout que cette fois, j’allais être accompagnée de ma belle amie Catherine.

Le trajet pour se rendre dans la ZEC des Passes s’est fait rapidement – je pense que les deux, on avait dans l’idée que le Lac-Saint-Jean, c’était pas mal plus loin que ça. Eh non! Finalement, vers 18h vendredi, on se présente à l’accueil de la ZEC. Là, on rencontre Jonathan et Emmanuel, qui nous aident à charger sacs de bois, pagaie, cordes et canot, pendant que plusieurs camions se succèdent pour rentrer sur le territoire. Grosse fin de semaine? Petite fin de semaine, aux dires des gars! On est entre la pêche et la chasse, mais la pêche au doré est encore ouverte, tandis que la chasse à l’arc vient d’ouvrir. Ce n’est donc la grosse saison pour personne, mais ça s’en vient!

En chargeant les choses dans la boîte du camion, on attend Réjean, le patrouilleur qui viendra nous mener jusqu’à notre humble demeure. C’est qu’on était supposées être en camping, mais comme il annonçait vraiment pas très beau toute la fin de semaine, on a eu une permission spéciale pour dormir dans le pavillon d’accueil Alain Larouche, plutôt que de rester au frais et à l’humidité durant tout le séjour. À noter toutefois que cette permission spéciale deviendra moins spéciale, car des unités d’hébergements seront disponibles sous peu dans la ZEC. À qui la chance?

DSC_1830.jpg

 

Une fois Réjean arrivé, on part donc en direction du lac Moffat, là où nous devions initialement dormir de toute façon, car il y a une belle plateforme au bord du lac, cachée dans les arbres, tout près du pavillon d’accueil. On apprend qu’il sera notre guide pour la matinée le lendemain : un guide privé, aussi de bonne humeur! Chanceuses!

DSC_2203.jpg

Peu de temps après notre arrivée, la lumière du jour fait définitivement place à la lumière de la lune. Après avoir entré notre bagages (merci à Réjean pour le coup de main!), on décide d’aller passer un bout de soirée sur le quai. Il ne pleut pas encore, et il fait assez chaud pour qu’on puisse y rester longtemps. Là, c’est le temps des photos! Cath avait amené un petit fanal alimenté par trois chandelles : le complément parfait pour de jolies photos de nuit et d’ambiance!

DSC_1788

 

DSC_1797

Plus tard dans la nuit, bien au chaud dans nos sleepings (allô mon Mountain Hardwear Lamina -26°C que j’aime tant, gracieusement fourni par Sail), j’entends la pluie débuter. C’est l’un des plus beaux bruits qui soit et en plus, la forêt boréale est, je trouve, celle qui sent le meilleur après une bonne averse. En plus, quand on est au sec, on peut encore apprécier tous ces détails! On se lève donc sous la pluie, et on déjeune tranquillement. 

DSC_1862

DSC_1842

DSC_1847

À 8h30, Réjean arrive : on est prêtes pour l’exploration! D’abord, direction rivière Alex, pour nous montrer et la rivière, et le début du sentier qui la longe. On apprend aussi que c’est un bout de ce cours d’eau qu’on pagaiera plus tard, mais d’abord, allons découvrir d’autres endroits!

DSC_1888

DSC_1892.jpg

On continue donc sur le chemin, pour se rendre jusqu’à la chute de la rivière aux Bouleaux, l’endroit préféré de notre cher guide. J’avoue qu’en temps plus chaud, en plus d’être un petit havre de paix, on s’y serait bien baignées!

DSC_1905

On continue ensuite vers le lac Alex… Le lac Alex. En revenant dimanche, on s’est demandé quels étaient les plus beaux endroits qu’on connaissait, au Québec. Je pense que je rajouterais le lac Alex dans mon palmarès.

DSC_1939

DSC_1968.jpg

 

En temps normal, donc sans pluie, on y aurait dormi. On aurait monté la tente sur la pointe de sable qui s’avance dans le lac, et je peux imaginer tout le bonheur d’ouvrir la porte le matin, là, et de découvrir ce paysage tout autour. En plus, avec la petite brume de samedi, ça rendait les choses encore plus douces…

Au loin, vers la gauche de la pointe, on entend et voit les chutes Blanches dans la montagne. Aucun sentier officiel ne s’y rend, mais Réjean nous monte dans la montagne pour qu’on puisse les voir de haut et qu’on ait une vue d’ensemble sur le lac Alex. Bon, la brume vient un peu freiner nos ardeurs de perspective, mais ce sera pour une autre fois!

DSC_1977

Après avoir bien exploré, c’est le temps de la mise à l’eau! On retourne donc vers la rivière Alex et on descend le canot près du début du sentier, mais sur la rive droite de la rivière. On va porter le camion à la fin du parcours et Réjean nous remonte vers le début du trajet. Une petite photo, pour les souvenirs, Réjean? C’est que sincèrement, ces belles rencontres ajoutent à l’expérience des Escapades et là, on est vraiment sous le charme. On n’aurait pas pu avoir un meilleur guide!

DSC_2006.jpg

On part donc en canot pendant que Réjean filme notre départ. Ouh là, j’avais sous-estimé la performance de Catherine! Je pense que j’aurais pu ne pas pagayer du trajet, elle nous aurait mené à bon port sans problème.  Je peux donc en profiter pour faire quelques photos, parce que c’est beau, très beau comme trajet.

DSC_2043

DSC_2029.jpg

En arrivant à la plage, on a faim! On sort tout pour faire un pique-nique, on s’assoit tranquillement et… C’est là que la vraie pluie débute, pour ne pas nous quitter jusqu’au lendemain. Tant pis, on mangera dans le camion! Quand ça se calme, on décide d’aller faire le sentier de la rivière Alex. Là, amoureux de la nature, vous en aurez pour des heures à admirer la faune et la flore de la ZEC des Passes*. Un tipi à la fin du sentier vous permettra même de vous protéger de la pluie quelques instants, au besoin. Photos de tout ça à l’appui :

DSC_2112DSC_2120DSC_2122DSC_2131DSC_2147DSC_2188

Au retour, on est bien trempées et on a hâte de retourner « à la maison ». La pluie ne lâche pas et on en profite pour faire une petite soirée calme « au chalet », un peu au chaud dans nos sleepings. Faut ce qu’il faut!

Le lendemain, en se levant, on a espoir qu’il fasse soleil…. Et on l’a presque! On repart vers le lac Alex, pour le revoir une dernière fois avant de partir. Là, pendant quelques minutes, la pluie nous laisse tranquille. On a même le temps de monter la tente pour faire croire qu’on y a dormi! Parce qu’après tout, c’est ce qui était prévu et si on l’avait vraiment fait, c’est là, ou là, qu’on aurait planté la tente :

DSC_2279DSC_2290DSC_2315

DSC_2277DSC_2308

La pluie revient sans cesse, toutefois, et on décide de plier bagage un peu avant midi. ZEC des Passes, on reviendra! Sous le soleil cette fois, et on aura même l’occasion de faire un feu, ou plusieurs feux!

*Beaucoup d’efforts ont, je crois, été mis dans la signalisation et l’interprétation de la nature dans cette ZEC. Frayères, cabanes à oiseaux et chauve-souris, panneaux d’interprétation, et plus encore, sont mis à la disposition de la faune, de la flore et des utilisateurs. Profitez-en et surtout, prenez votre temps pour contempler!

**Un merci spécial à Frédérick, Réjean, Jonathan et Emmanuel pour leur bel accueil. Ces belles rencontres, ça fait la différence dans nos Escapades!

2 Replies to “Boréalie, mon amour”

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s